mercredi 14 septembre 2011

Disque: Over The Ocean - Paper House (2010)

Ecouter ce disque c’est comme se retrouver seul en pleine mer. On commence par flotter au gré du courant encore calme ("To Hear the Spirit") en suivant les mouettes qui se font entendre par le biais des guitares ("The Rich, the Poor,"). Puis lorsque la houle se lève on s’accroche tant bien que mal à la peau tendue des fûts de la batterie ("Everything Will Change"). Il faudra attendre le morceau "Paper House" pour plonger définitivement au cœur de la grande bleue. Une plongée profonde au cœur des guitares post rock qui nous rappelle celles d’Explosions In The Sky. Plus on avance, plus on franchit des paliers, plus on découvre la beauté de ce morceau puissant et profond comme les abysses. Il aura fallu prendre une grande inspiration pour arriver au bout de ce titre mais cela en vaut vraiment le détour comme lorsque l’on découvre un massif corallien. Le reste du disque est dans cette même continuité de découverte merveilleuse rythmée par la voix du chanteur qui évoque fortement celle d’Eddie Vedder. 

J’espère que ce premier disque fera écho afin d'éviter qu'il ne sombre dans le monde du silence car si Over The Ocean a réussi à financer Paper House puis à trouver un label numérique pour le diffuser, il faut maintenant qu'il trouve son public. Alors que ceux qui ont le pied marin embarquent immédiatement ! 

Extrait : Paper House




5 commentaires:

  1. L'accro aux dvd15 septembre 2011 à 10:53

    C'est pour toi Chief!

    RépondreSupprimer
  2. C'est un peu mou quand même, non ?!

    RépondreSupprimer
  3. Le morceau passe en boucle, j'adore, thanks !

    RépondreSupprimer
  4. @Laetizia :
    Si tu continues à utiliser la formule de cette vieille crapule d'Inspecteur des Riffs, tu vas être bannie de ce blog !! :-)

    @Maelle :
    Heureux que cela te plaise mais peut-être voudrais-tu en découvrir plus ?

    RépondreSupprimer
  5. ça va, ça va, je sors... Mais quand même ! C'est mou ! ;)

    RépondreSupprimer